£:)} ceci est une occupation sauvage de votre errance dilletante sur les internets

Si la connerie est à la mode ces temps ci,
nous ne pourrons nier cette réalitée.
 Mais si la responsabilité morale de notre société nous incombait,
 ça nous ne nions!
 nous le refusons et le contestons.
Aussi en cette période sombre d'avis de tempête sur le Poitou
 (et pas de quenelles, la tempête)
nous sommes au regret d'émettre l'ultimatum :

"Tant que la qualité culturelle des médias n'aura pas augmentée,
 nous nous verrons dans l’obligation de répondre
 à la violence intellectuel par la bêtise  crasse...
 pour toute nouvelle vidéo d'humoriste fascisant
 nous répondrons avec des vieilles rengaines folk lénifiantes.

Messieurs et mes dames les moutons,
 combien de temps de cerveau disponible vous reste-il ?"

saoul-commandant  Tucos,
 pour le Fond de l'Abération Apatride Multiplement Erroriste

<br /><a href= »http://www.dailymotion.com/video/x8xw0j_a-tous-les-enfants-vd_news &raquo; target= »_blank »>A tous les enfants (vd)</a> <i>par <a href= »http://www.dailymotion.com/traquedarts &raquo; target= »_blank »>traquedarts</a></i>

il semblerait qu’un commando de clowns enragé-e-s occupe actuellement la commission musicale de ni  dieux ni maitre en Poitou …nous sommes au regret de vous prévenir qu’ils ont la légèreté du documentaire bi-mensuel d’arté en repentance à la Shoa, et que pire encore ils l’allient d’un sens discutable de l’esthétisme proche d’un fan d’Alan Stivel.

nous excusons platement pour cette occupation sauvage 😦
la rédaction dépassée
 Apprenez a publier correctement une vidéo 
avant de vous la jouer erroriste !

un vieux punkastor un peu grincheux devant tant d’enthousiasme sans maitrise !

Viva La Quinte Brigada – The Dubliners

c’est une chanson qui traite de la quinta brigada, soit des irlandais communistes, anarchistes et socialistes qui se sont formés en une colonne (la colonne connelly)pour aller combattre Franco et rejoindre la colonne Durutti par solidarité. La légende dit qu’ils ont continué la révolution irlandaise en terre d’espagne car les blue shirts (fascistes irlandais) sont aussi partit en espagne pour rejoindre franco, l’IRA ne voulait pas que le monde retiennent que les irlandais étaient des fascistes, bien au contraire.