Descente de militants d’extrême-droite contre les clients d’un bar de Tours

Mise à jour le 02/02/14

Le 25 janvier vers 23 heures, des militants d’extrême-droite ont attaqué les clients attablés à la terrasse du Buck Mulligan’s. Armés de gazeuses et de matraques, ils ont laissé leurs cibles en sang.

L’attaque a duré moins de deux minutes. Les néo-fascistes, installés à la terrasse de l’Epée Royale, surveillaient depuis plusieurs heures les allées et venues dans la rue, jetant des regards hargneux aux passants dont le look leur déplaisait. Ceux qui avaient assisté à un concert de Oi au Hurricane et se rendaient au Buck Mulligan’s ont vite été reperés par les guetteurs qui occupaient le croisement entre la place Plumereau et la rue du Grand Marché.

Ils ont chargé par surprise, balancé du gaz lacrymogène, envoyé des coups de matraque, claqué des chaises sur les crânes des clients assis à la terrasse du Buck — l’attaque à coups de chaise semblant devenir une spécialité de l’extrême-droite tourangelle. Aucun des clients du bar n’a eu le temps de réagir : les néo-fascistes ont laissé leurs victimes en sang et détalé sans demander leur reste.

L’agression, gratuite, renforce le climat dégueulasse qui pèse sur la ville. Plusieurs agressions ont déjà été relevées à l’Epée Royale, dont les fascistes, de Vox Populi aux Loups Turons [1], ont fait leur quartier général ; plusieurs clients qui protestaient contre les propos racistes de leurs voisins de table ont déjà été tabassés.

Les regroupements des militants d’extrême-droite ont été proscrits de l’Epée Royale pendant quelques semaines au printemps dernier, suite à une agression au sein du bar et à la vandalisation de la terrasse du restaurant Le Cappuccino, voisin de l’Epée Royale. Le patron avait alors interdit aux néo-fascistes de venir, pour ne pas se mettre à dos les autres commerçants. Ils sont revenus au fur et à mesure, « à titre individuel » et à condition de ne pas y faire de la « politique ». Ils sont désormais très présents sur la place, sous la bannière du groupe de supporters « ultras » Turons 1951.

JPEG - 44.9 ko
Un rendez-vous d’habitués – les Turons 1951 devant l’Epée Royale en train de faire des quenelles

Notes

[1] Pour des informations concernant ces groupuscules, lire http://demainlegrandsoir.org/IMG/pdf/Vox_populi_et_Loups_Turons.pdf

lu sur tours media libre

Un article plus détaillé des copains antifas de tours
Le connaisseur de la scène musicale
 (fidèle lecteur de barbellé dans les tympans on t'as reconnu !)
ne s’étonnera pas de l'ambiance si particulière
d'une ville où même les Skinheads 
(et pas des redz, ceux décrit ci dessous se décrivent comme apolitiques ^^)
se fassent agresser par l’extrême droite!

Nos braves boys scouts qui nous pourrissent les réunions antifas en déclammant
qu'il faut battre le fascisme sur le terrain du débat et des idées 
devraient se ballader plus souvent dans de joyeuses villes comme Tours, Toulons, Lille, Saint Dizier etc...

Déja ça nous ferait des vacances (et on pourrait peut être avancer plus vite en réu ;) )
Et en plus il réaliserais que telle la Peste Brune,
Le Facisme c'est la gangrène : On l'éllimine ou on en crève !

Nouvelle agression néofasciste hier soir samedi en centre ville.

Hier soir avait lieu un concert à l’Hurricane’s (1) organisé par l’asso ” Turone Fuckin’ Crew / Dernier Combat ” (2). Un événement facebook (3) a été créé pour ça annonçant la présence du groupe SHARP (4) parisien Maraboots, un groupe de Oi! skinhead antiraciste. Les néofascistes (dont plusieurs Loups Turons (5) ont été identifiés) ont attaqué à coup de gazeuses, matraques, triplex et chaises (sans doute pour imiter PL Mériguet) certains spectateurs ciblés à l’avance qu’ils ont discrètement suivi à la sortie du concert. Quelques minutes plus tôt un trio au look assez casual (6) prenait d’ailleurs verbalement à partie des spectateurs venant aussi de quitter le concert :

Les individus, malgré leurs intentions ouvertement violentes ne nous ont pas agressé, ce qui m’amène à penser qu’ils se réservaient pour une descente prévue et organisée [arrivée en petits groupes pour ne pas être repérés, pas de perte de temps avec des cibles jugées secondaires NDLR].

Maraboots a publié un statut sur facebook (7) univoque :

Maraboots et son public ont subi ce soir une attaque de bâtards de fascistes en marge de notre concert à Tours. Toute notre affection et nos pensées de reconfort vont à nos amis blessés ce soir. Nous ne changerons jamais, nous sommes antiracistes et fiers. On vous emmerde et on continuera !

Dans les nombreux commentaires, plusieurs sections SHARP (4) de France et d’Europe témoignent leur solidarité, certains blessés témoignent :

• Le truc c’est que ce ne sont pas des skins, les mecs ne sont pas repérable sauf à la façon de nous regarder , c’est comme ça qu’on a été pisté

• J’ai le nez pété et une dent, ptetre une côte, j’sais pas j’peux plus m’asseoir

• Ben quand des types arrivent à 15 en gazant tout le monde et jetant au hasard chaises tables et triplex sur n’importe qui y compris des passants et clients n’ayant rien à voir avec la scène, ben tu peux être champion de Krav Maga c’est mort. Ces lâches ne connaissent pas le combat à la loyale.

• Mec j’ai beau faire des sports de combat depuis quelques années déjà quand ils m’ont gazé et matraqué à plusieurs j’ai pas pu faire grand chose hein, j’ai pris une chaise et je suis parti vers mon pote qui se faisait fracasser par terre à 5 sur 1.

Les médias professionnels commencent tout juste à parler de cette ratonnade : ♦ Agressés à la terrasse d’un bar 27/01 (NRCO) ♦ Samedi soir à Tours : se détendre en terrasse et voir fondre des skins (Rue89/Nouvel Observateur)

(1) 16 bis rue de la longue échelle 37000 Tours (proche de la place du
Grand Marché)
(2) https://www.facebook.com/oitfcoi
(3) https://www.facebook.com/events/1442999475913829/?fref=ts
(4) Skinheads Against Racial Prejudicies : mouvement Skinheads antiracistes né à la fin des années 80 aux Etats Unis, se différenciant des Redskins par leur idéologie politique réformiste et classiste (trade-unioniste) là où les Redskins (RASH : Red and Anarchist SkinHeads mouvement né au début des années 90 aux Etats Unis) se caractérisent par une idéologie politique révolutionnaire et classiste (syndicaliste révolutionnaire).
(5) Groupe informel affinitaire néonazi rassemblant environ une 20aine de membres, adepte de RAC (Rock Against Communism) et de RIF (Rock Identitaire Français) : Vox Populi Turone, Loups Turons et concerts néonazis en Touraine et agressions physiques ; Quand la réalité rattrape un groupuscule en quête de respectabilité.
(6)càd décontracté, passe partout, discret
(7) https://www.facebook.com/Maraboots/posts/10152025370367737?stream_ref=10
Publicités

2 réflexions au sujet de « Descente de militants d’extrême-droite contre les clients d’un bar de Tours »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s