repression ciblée suite à la manif en hommage à clement Méric

encore une fois à l’issu d’une manif improvisée à l’appel
des partis et syndicats, les forces de l’ordre procèdent a l’interpellation
de militants libertaires. Les responsables des organisations de gauche
qui ont appelés au rassemblement eux ne sont jamais inquiétés.
Le ridicule de la situation en fin de manif jeudi n’a échappé à personne :
une trentaine de policiers en tenue encerclant les terrasses de la place du marché
La semaine de l’insécurité inaugurée en grande pompes par un lynchage passé sous silence par la presse locale mardi au parc de blossac n’est pas la seule explication
*Les militants libertaires sont bel et bien la seul cible des forces de l’ordre lors de ces rassemblement.
peut être faut il pendre sa carte dans un parti traditionnel pour ne pas avoir le droit de manifester a poitiers ?
le comité de redaction fatigué
Les Poitevins ont défilé dans les rues du centre-ville. (Photo Patrick Lavaud)

Ils étaient près de 200 Poitevins à rendre hommage hier soir au jeune militant Clément Méric, lors d’un rassemblement devant le palais de justice de Poitiers. Le jeune homme est mort des suites de ses blessures lors d’une altercation avec des militants d’extrême droite à Paris (lire en page 48). Un cortège s’est formé avec de nombreux élus de Poitiers, représentants de partis, de syndicats et d’associations. « La haine et la violence fasciste qui sont à l’origine de ce crime doivent être combattues sans relâche et les groupuscules d’extrême droite dissous », estime le secrétaire départemental du Parti communiste, Yves Jamain. « Le mouvement démocratique et progressiste dit prendre conscience de la nécessité de se mobiliser, de faire front le plus largement possible, pour les empêcher de nuire, pour faire reculer leur idéologie », ajoute le NPA 86, en pointant du doigt ces groupuscules. « Depuis l’annonce du mariage pour tous, la violence grandit. Nous devons mesurer l’importance des mots car ils portent vers la haine, et la haine est dangereuse pour la démocratie », s’inquiète Jean-François Macaire, premier secrétaire du PS de la Vienne.

lu dans leur presse locale, la presse du centre

quelques reactions de l’anti rep

Aujourd’hui à Poitiers a eu lieu une manif antifa en réaction avec la mort de Clément (antifasciste paris banlieue). A 18h30 entre 250 et 300 personnes se sont rassemblées place du palais de justice et sont partis en manif dans le centre ville de Poitiers. Cette manif s’est terminé place du marché, et certains certaines en ont profités pour prendre un apéro sur les terrasses ensolleillées des bars. Pendant plus d’1h30 une vingtaine de flics dont des hauts placés n’ont cessés de filmer, photographier et épier les moindres gestes des personnes présentes sur les terrasses.  Cette petite histoire se termine (encore une fois) mal, en effet 2 personnes ont été interpellés pour « attroupement illégal » et « insultes envers des forces de l’ordre« …. Ils risquent de passer au minimum 4heures au poste et voir plus si affinités…

Les flics et les autorités de Poitiers continuent d’utiliser leur nouvelle arme: « la manif illégale ».  Un cas parmi tant d’autres…. http://www.antirep86.fr/2012/11/19/la-liberte-dexpression-ne-se-demande-pas-elle-se-prend/

  Ils sont sortis ce midi, ils passeront en CRPC, pour outrage, prochainement.

source : antirep vendredi 7/6/13

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s