black block cairo

On n’en parle [que très peu] et c’est donc devenu un peu notre devoir, tant que d’autres ne nous relaient pas, de continuer à donner ici des nouvelles du Black Block égyptien, ces anarchistes/Anonymous/indignés qui se trouvent aux avant-postes de la guerilla urbaine contre le gouvernement des Frères Musulmans, et sont maintenant rangés parmi les « terroristes » par le Ministère de l’Intérieur égyptien, qui appelle la population à les dénoncer, voire à les arrêter elle-même, tandis que les imams intégristes publient des fatwas demandant « qu’on les crucifie, leur coupe les mains, et tue ces impies par tous les moyens ». Pourquoi n’en parle-t-on pas plus? A nous, il ne nous semble pas indifférent que les premières batailles de rue opposant frontalement intégristes armés de sabres et partisans de la liberté soient menées au nom d’Anonymous par une nouvelle génération d’Égyptiens, nourrie de valeurs universelles, décidément étonnante, plutôt que par n’importe qui d’autre. Les soutiens de l’ancien régime, par exemple. Pour en savoir plus sur ce qui se passe de si étonnant en Égypte, vous pouvez faire comme nous, et commencer par aller voir, sur Facebook, les pages du Black Bloc Cairo, et partir de là, à l’aventure. Vous ne comprendrez pas tout, mais vous comprendrez facilement l’histoire en voyant les vidéos, les affiches, les extraits de journaux télévisés.
lu sur un reseau (a)social, page fesse bouc de l’impossible
black block cairo
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s