Projet de création d’une école coopérative basée à Lille-Hellemmes et Villeneuve d’Ascq

ardoise-et-craies-de-couleurA ce jour, aucun membre de la CNT ne fait partie du collectif à l’initiative de ce projet. Cependant, il nous a semblé intéressant de relayer l’information.

Plusieurs familles de la métropole lilloise sont réunies autour du projet de création d’une école alliant une pédagogie d’inspiration Montessori / Freinet et le respect des individus.

Cet article présente le projet tel qu’il est aujourd’hui. N’hésitez pas à contacter le collectif « coopérative éducative » pour avoir de plus amples renseignements, pour en connaître toutes les avancées ou pour lui prêter main forte.

Le projet en quelques lignes

Qui ? De nombreuses familles de la métropole lilloise partageant les mêmes valeurs.

Quoi ? Une école tournée vers le bien-être de l’enfant, favorisant l’écoute, le respect, la confiance, la non-concurrence entre les élèves, l’entraide, la coopération. Une école à taille humaine : 3 classes (3-6 ans, 6-9 ans, 9-12 ans) de 20 enfants environ, une ambiance familiale. Des locaux qui permettent une ambiance « comme à la maison », une parfaite autonomie des enfants et une ouverture sur la nature. Une structure autogérée et participative favorisant l’investissement des parents et appliquant des principes démocratiques. Une démarche inscrite dans l’économie sociale et solidaire & dans la protection de l’environnement. Un lieu de communication où la parole circule. Des frais de scolarité raisonnables, la possibilité de donner plus de temps et moins d’argent si on le souhaite. Une structure ouverte : relations avec l’extérieur, sorties, activités sportives et artistiques, liens inter-générationnels, liens avec l’Éducation Nationale (pour permettre notamment les passerelles entre l’école et le système classique)…

Où ? Lille-Hellemmes et Villeneuve d’Ascq

Quand ? Septembre 2013

Les quatre piliers du projet

1) Le respect des rythmes biologiques
L’idée est de respecter le rythme des enfants, des enseignants et des parents. A l’année : des périodes de vacances légèrement différentes de celles du système traditionnel (un peu moins de congés d’été, davantage de congés d’hiver pour se ressourcer). A la semaine : 6 matinées d’école + un lieu d’accueil ouvert l’après-midi, animé par des professionnels & des parents et proposant des activités ludiques, épanouissantes, axées sur le développement sensible de l’enfant. A la journée : des arrivées échelonnées le matin, selon le rythme de chaque enfant. Des lieux de repos accessibles en permanence.

2) Une pédagogie adaptée
Pour les 3-6 ans: Une pédagogie d’inspiration Montessori axée sur l’autonomie, le plaisir d’apprendre, le respect du rythme d’apprentissage de chacun, l’apprentissage par la manipulation et l’expérimentation sensorielle. Un enseignant qui guide, observe et accompagne les enfants.
Pour les 6-9 et 9-12 ans : Une pédagogie d’inspiration Freinet ouvrant sur la coopération. L’enfant, pleinement épanoui peut désormais s’ouvrir aux autres, partager et impulser un apprentissage. L’enfant est acteur de son apprentissage mais également auteur. Des enseignants qui guident, observent et accompagnent les enfants avec respect et bienveillance.

3) L’investissement des parents
Le projet vise à remettre les parents au cœur du pilotage et de la gestion du lieu, en coopération avec les enseignant-e-s. Les parents ont l’occasion de s’investir, selon leurs envies, leurs disponibilités et leurs compétences, Que ce soit pour animer les classes lors d’ateliers (musique, chant, bricolage, etc.) ou pour cogérer le lieu. Le parrainage permet d’accompagner les nouveaux parents. Bien plus que les enfants, cette école accueillera les familles.

4) Le respect de la personne et la bienveillance
Les enfants apprennent à vivre ensemble dans le respect de chacun. Les adultes posent un cadre rassurant et veillent au respect des règles de vie, sans avoir recours aux brimades ou aux punitions. Sont favorisées l’empathie, l’écoute active, la communication non violente, la coopération. Des mini formations sur la communication non violente seront proposés aux parents, enseignants et enfants au sein de l’école.

Le financement du projet

Le collectif lance actuellement une étude qui aura pour buts de vérifier la faisabilité de projet, s’assurer de la pérennité de la future structure, étudier les différentes possibilités permettant de rendre la coopérative éducative accessible à tous, lancer les démarches nécessaires à son ouverture.

Elle sera menée conjointement par plusieurs équipes :
– le collectif qui continue de creuser les pistes du projet : pédagogies alternatives, rythmes scolaires, communication non violente (bénévoles en soutien),
– trois co-porteuses employées à mi temps,
– un comité technique et un comité de pilotage (bénévoles),
– une structure porteuse, Le Café citoyen, qui aura un rôle de soutien et émettra par exemple les fiches de paie.

Cette étude a évidemment besoin d’être financée. Pour cela, le collectif a sollicité le FIDESS (Fonds d’investissement pour le développement de l’entrepreneuriat social et solidaire). Si le dossier est accepté, il financera l’étude à hauteur de 70%, soit 30 000 €. Une des conditions pour que le dossier soit accepté est que le collectif apporte les 30% restants, soit 12750 €. Pour cela, le collectif s’est rapproché de la Ville de Lille qui pourra peut-être prendre en charge une partie de ces 30% restants.

lu sur le site de la cnt 59/62

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s